Je suis démonstratrice Stampin'Up!
n° 5000131 en Normandie
à Flancourt Crecsy en Roumois à côté de Bourg Achard.  

Bienvenue dans mon univers Stampin'Up! où je partage ma passion de la création et vous conseille sur vos achats

Commander en ligne 7j/7 24h/24

20170322_AC17-Cover_fr-FR

Catalogue annuel 2017-2018
PDF du catalogue (EN | FR | DE)

PDF du catalogue (EN | FR | DE) (11 MB)
Produits en vidéo

La page du catalogue de la Fondation Ronald McDonald
Chèque cadeau

Frais de port:
Stampin’Up! expédie les commandes par UPS du lundi au vendredi. Les frais de transport sont de 5,95€ que vous commandiez seule ou à plusieurs (exemple vous commander à 10, fdp = 0.60€ / personnes)

Mes locations de vacances en Normandie : La Ferme de Fourges

Tout le contenu de ce blog, images, textes, vidéos, tutoriels, formations, etc., est pour votre usage personnel et ne doit pas être repris et diffusé sans ma permission.  Merci de respecter mon travail. 

Publié par Sonia

Il est de coutume d'envoyer des cartes de voeux pendant les fêtes de fin d'année.

 

Cette tradition commença avec les «Christmas cards» en Angleterre au XIXème siècle. Tout commença en Grande-Bretagne en 1840 avec l'apparition du premier timbre-poste qui facilita l'échange de courriers. Peu après, la découverte du procédé de lithographie popularisa l'envoi des cartes de Noël. Ces cartes en couleurs étaient décorées de gui, de houx, de crèches ou encore de sapins enneigés. Elles étaient envoyées durant la période de l'Avent, et avaient pour fonction de souhaiter un Joyeux Noël mais aussi une bonne année par la même occasion. Ce qui d'ailleurs montre bien qu'il est possible de formuler des souhaits de bonne année avant la date fatidique du 1er janvier sans que cela soit considéré comme de mauvais augure.

 

La coutume anglaise se répandit dans toute l'Europe, et il devint à la mode en France d'envoyer une «Christmas card». Cependant, tandis qu'en Angleterre et dans d'autres pays un glissement intervenait dans l'utilisation de ces cartes (elles devenaient progressivement des cartes de voeux pour souhaiter la nouvelle année), la coutume anglaise importée suivit en France une évolution différente. En effet, il existait en France une coutume ancestrale aujourd'hui oubliée et dont ne subsiste que la tradition des étrennes : les visites du nouvel an. De façon tout à fait rituelle et formelle, on rendait visite, dans les quinze jours qui suivaient le 1er janvier, à son entourage proche, famille et amis, mais aussi à ses collègues de travail, à son patron, et même à des familles pauvres ou des malades. L'idée était d'embellir ces jours festifs par des dons et des marques d'amitié.

 

Comme j'adore envoyer des cartes que je confectionne et en recevoir dans ma boite aux lettres, j'ai réalisé une nouvelle série de cartes hier après midi...

carte de voeux 2011-2012 8

 

carte de voeux 2011-2012 6

 carte de voeux 2011-2012 5

 

carte de voeux 2011-2012 3

 

 carte de voeux 2011-2012 4

 

carte de voeux 2011-2012 1

 

 carte de voeux 2011-2012

 

 carte de voeux 2011-2012 2

Je suis désolée par la mauvaise qualité. Les cartes sont beaucoup plus lumineuses en vrai!

Commenter cet article

md 06/01/2012 14:16

*** Bravo super*

MF 28/12/2011 14:42

elles sont toutes plus belles les unes que les autres, bravo
bises

Chrystelle 28/12/2011 13:41

Bravo pour toutes ces réas bien colorées pour un début d'année plein d'énergie.
Bonne fin d'année.

christiane 28/12/2011 09:06

Oh! superbes ces cartes, cet oiseau est vraiment très beau. J'ai eu le plaisir de pouvoir l'acheter lors d'une démonstration par Laurence de Stampin up.

bab 28/12/2011 08:52

merci pour cet érudit rappel !!! dans le Nord, les visites sont encore vivaces !!
une bien belle série de cartes !!

Domi 28/12/2011 07:38

elles sont super jolies...
bonne journée